Appui au développement d’infrastructures de commercialisation

Composante 3 : Développement d’infrastructures de commercialisation

L’ensemble du réseau routier du pays est en mauvais état. Cette situation est due principalement : (a) aux contraintes naturelles et géographiques ; (b) à un cadre institutionnel faible (aux niveaux central et local) assorti d’une définition floue et d’une faible application des règles (notamment celles relatives aux barrières de pluie et aux limites de poids des camions) ; et (c) l’absence criante de maintenance. En conséquence, de vastes zones ayant un important potentiel de production sont déconnectées des marchés,

Les résultats directs de la composante comprennent une liaison spatiale améliorée entre les zones de production et les marchés, ce qui contribuera à une production et à une commercialisation accrues, à une réduction des coûts de transaction, aboutissant à un meilleur accès des producteurs aux marchés et à l’expansion des chaînes de valeur.

La composante traite les principaux goulots d’étranglement relatifs aux infrastructures de manière rentable et durable en vue de : (i) relier les producteurs actuels et nouveaux se trouvant dans les zones d’approvisionnement agricoles actuelles et supplémentaires aux opportunités du marché ; (ii) réduire les coûts de transport des produits locaux ; et (iii) limiter les pertes post-récolte et offrir des possibilités de financement avec garantie.

Sous-composante 3.1: Réhabilitation des pistes rurales d’intérêt commercial

La sous-composante finance la réhabilitation des points critiques, points noirs et ponts, des pistes rurales économiquement stratégiques. Les critères de sélection sont liés à leurs potentielles retombées économiques (potentiel des zones de production, nombre de producteurs, liens avec le marché réel).

Sous-composante 3.2: Entretien des pistes rurales  

Le projet appuie les activités axées sur l’ingénierie institutionnelle et sociale autour de l’entretien des routes d’accès dont :

  • La clarification du cadre juridique sur les rôles et les responsabilités des régions et des communes pour la réhabilitation et l’entretien des pistes rurales et le système fiscal y afférent ;
  • Les activités pilotes pour l’entretien des pistes rurales dans les zones d’intervention, notamment des activités axées sur la gouvernance locale et la responsabilité relatives à la collecte et l’utilisation des impôts pour toutes les parties prenantes (secteur privé, usagers des routes, communes et régions) ;
  • Le renforcement des capacités techniques des maîtres d’ouvrage

Sous-composante 3.3: Développement d’infrastructures de stockage

Le projet appuie le développement, la professionnalisation et la transposition à grande échelle des GCV pour soutenir le développement d’un dialogue/ d’une politique et d’une stratégie nationale en améliorant les mécanismes de coordination, en sensibilisant et en renforçant les capacités des acteurs du secteur financier ainsi que des autorités publiques afin de développer ce secteur.